Vigiles et Messe de Pentecôte, 15 mai 2016…

…Et Bénédictions des Travaux

La Pentecôte sur la Paroisse de La Garde a commencé par les Vigiles, le samedi soir, avec la soirée Ephata. La louange fut une entrée directe dans la présence du Saint Esprit qui ne nous a plus quittés tout au long de la soirée. Après la prédication du P. Antonio, chacun pouvait s’avancer pour recevoir la prière et demeurer devant le Saint Sacrement. Que de grâces au cours de cette soirée !

La messe du dimanche de Pentecôte a été présidée par Monseigneur Rey, évêque de Fréjus-Toulon, en présence du Maire, Jean-Louis Masson, d’une quinzaine d’élus, et des entrepreneurs et artisans ayant participé aux travaux dans l’église durant l’année écoulée.

Durant l’homélie, Monseigneur Rey a rappelé l’importance de l’intériorisation dans un monde qui pousse à la dispersion. Entrer en soi-même pour découvrir la présence de Dieu. Un Dieu qui m’aime et qui m’attend.

Au terme de la messe, Jean-Louis Masson a pris la parole en évoquant tous ses souvenirs d’enfance dans cette belle église de La Garde. Le Maire a ensuite repris l’historique de l’église de La Garde en relevant les différentes étapes de constructions et rénovations depuis 1784.

Par la suite, Monseigneur Rey a béni tous les travaux.

Tout d’abord le ravalement de la façade et des côtés de l’église, à la chaux couleur ocre rouge. Ce changement de couleur de l’église a un double sens. D’une part, marquer l’enracinement de l’Eglise universelle dans le diocèse de Fréjus-Toulon en reprenant une couleur provençale. D’autre part, cette couleur de maison particulière rappelle que l’Eglise est mère. Elle rassemble tous ses enfants en une seule famille pour la plus grande gloire de Dieu.

Puis, la restauration et la dorure de la Vierge Marie, dans la grotte de la façade. Que la Vierge Marie règne sur la commune de La Garde et protège tous ceux qui viennent lui présenter leurs prières.

Ensuite, les fresques de l’Annonciation, et de saint Pierre et Paul, autour de l’orgue. Ces fresques, de par leur beauté, emportent ceux qui les contemplent vers le mystère de l’Incarnation du Fils de Dieu et de l’Eglise.

Enfin, les agenouilloirs de l’église, invitant tout ceux qui entrent dans ce lieu à se mettre à genoux, devant le Seigneur, pour prier.

Tout cela s’est terminé joyeusement autour d’un buffet dans une cour saint Maur préparée pour cette occasion de manière exceptionnelle. Plus de deux cents personnes présentes pour partager ce temps convivial rassemblant paroissiens, élus et artisans.

Je termine en remerciant de manière particulière tous les paroissiens qui ont permis que cette journée soit une réussite.

Que le Seigneur bénisse chacun !

Pascal +

Activités à la une