Préparation au sacrement du mariage

Trois mots qui s’annoncent comme « un permis de construire ». Le mariage, aboutissement d’une rencontre d’un homme et d’une femme qui se rejoignent dans la mystérieuse alchimie du couple. Le besoin d’un engagement de l’un envers l’autre va naître. Alors, se marier à l’Eglise, qu’est-ce que cela signifie?

Première certitude : Dieu veut le bonheur de l’homme !

Deuxième évidence : cette démarche va au-delà du mariage civil et du souci matériel de la fête. Elle demande une préparation des cœurs et des âmes, une prise de conscience que nous n’avons qu’un seul cœur fait pour aimer, dans le don, l’accueil, et la communion. La préparation au mariage sur la paroisse propose une ébauche de cheminement en couple et en Eglise et offre un chemin de vie et de croissance.

La préparation au mariage sur la Paroisse de La Nativité se déroule au cours de quatre dimanches. Les enseignements proposés permettent de découvrir le contenu de la Foi de l’Eglise Catholique sur le sacrement de mariage .  Au cours des repas et des temps de partage avec les couples accompagnateurs, les fiancés constatent qu’il est indispensable de donner du sens à leur vie, que l’engagement dans la durée a des impératifs, et que Dieu vient s’engager avec les époux dans le Sacrement du mariage pour les fortifier et les aider sur un chemin de Bonheur.

Les couples perçoivent un intérêt croissant au fil des 4 journées proposées. L’expérience de se sentir enseigné et stimulé dans un besoin fondamental de l’homme, celui d’aimer et d’être aimé en vue d’un amour humain durable, s’opère. Ces rencontres et partages créent des relations de confiance dans le cadre d’une expérience communautaire d’Eglise, expérience que certains souhaitent prolonger, comme par exemple avec le Parcours alpha.

Ainsi le mariage Chrétien s’annonce comme un « permis de construire » qui repose sur des fondations : les « 4 piliers du mariage », assises incontournables d’une aventure humaine qui doit être solide et durable : la Liberté de chacun des conjoints dans son engagement mutuel, l’Indissolubilité du mariage dans la durée, la Fécondité du couple lui-même et dans l’accueil des enfants, et la Fidélité de chacun des époux à son conjoint, fidélité qui s’exerce d’emblée par des attentions quotidiennes et gratuites à l’autre.

L’amour ne grandit pas tout seul sans effort, il demande de la volonté pour durer.

« Je te reçois comme époux pour t’aimer fidèlement » dit-on lors de l’échange des consentements, sacrement même du mariage : le but est clairement annoncé, c’est une dynamique où Dieu fidèle s’invite

Anne-Marie F.
Equipe de la préparation au mariage, Paroisse de La Nativité

Activités à la une